La fondation de La Garde-Guérin

C’est probablement un accord entre l’évêque de Mende et le seigneur Bernard d’Anduze, dont le domaine était traversé par le Chemin de Régordane, qui décida de l’implantation d’un castrum, au coeur de ce plateau de grès, à près de 900 mètres d’altitude.

Ce castrum se trouve au milieu des 24km du Chemin allant de Villefort à la Bastide, qui étaient difficiles, désolés et dangereux. Cette insécurité était due à la présence des « Routiers », mercenaires groupés en compagnies nommées « Les routes », qui avaient une mauvaise réputation de pillards massacreurs et incendiaires et qui sans solde, erraient et vivaient sur le pays.

croix_instagram_site

Guérin est un nom de famille commun aux baronnies de Randon, d’Apcher et du Tournel. C’est sans doute en hommage à un Guérin du Tournel que le village a pris ce nom. Cette famille en effet, se trouvait solidement implantée à Villefort et à La Garde. Ils étaient maîtres du Mont Lozère et d’une partie du Sauveterre. Ils ne tardèrent pas à porter leur attention sur le Chemin de Régordane et à y exercer leur pouvoir.