La maison Fraisse et l’inscription sur la pierre

L’architecture extérieure de la maison Fraisse, du nom de ceux qui l’ont longtemps habitée, présente les caractéristiques de l’architecture des villages-rues, dont les maisons sont alignées le long de la rue principale :

Trois portes en façade, la porte du centre étant encadrée de deux portes identiques plus petites.

On retrouve ce même type d’architecture, dite « régordanienne » à Barre des Cévennes, Villefort, Vielvic, Génolhac, Chamborigaud, Pont de Rastel….

Cette belle maison se trouve le long de la rue principale, qui traverse le village entre la porte du Rachas et celle de Saint-Michellemont. L’examen du cadastre de 1813 et du nom des chemins qui aboutissent aux deux portes du village peut nous inciter à nous demander si cette rue ne reprendrait pas un tracé primitif du Chemin de Régordane …
Un peu plus loin que la maison Fraisse, en se dirigeant vers la porte Saint-Michellemont, on peut lire l’inscription suivante sur une pierre insérée dans le mur d’une maison :

« Réparation faicte par Pierre Bertrand « .

Et en dessous « Maréchal-Ferrant -1638 (?) »

Pierre Bertrand pourrait être un descendant d’une des quatre familles auxquelles se rattachaient les Chevaliers Pariers, celle des Bertrandencs.

La Garde-Guérin, la maison fraisse
La Garde-Guerin, maison fraisse
la Garde-Guerin, l'inscription sur la pierre
photos association G.A.R.D.E.